Retour au site ChibiSayana

 

Titre : Acrostiches
Auteurs : Divers
Commentaire : Petits poèmes, sur tous les thèmes ...

 

Acrostiches

Auteur : Céline

Nicolas n’a que deux amis dans la vie, Etienne et Christian
Il devra également laisser une place à José lors son arrivée
C’est alors le début d’une grande histoire d’amitié,
On les retrouve complices dans les épreuves de la vie
La vie ! Elle ne les a malheureusement pas épargnés
Avec leur rupture respective, Hélène pour Nicolas, Béné pour José
Seul, ils seront plus fort pour affronter leur avenir

Et Nicolas ouvrira son cœur à Jeanne, José à Johanna
Toujours aussi soudés, ils travailleront ensembles

José se montrera toujours aussi râleur au travail,
On les retrouvera comme deux acolytes en mer
Si il ne devait rester qu’une phrase pour les qualifier
Ensembles, ils ne font qu’un tellement ils s’aiment !

Auteur : Laëtitia

Nulle part ailleurs, nous ne l'avions trouvé
Iréel, est cet amour passionné
Car pour toujours nous sommes liés
Orphelin, l'un sans l'autre nous devenons
Libres, ensemble nous nous sentons
A tout jamais, nous resterons amants
Sans jamais regretter de s'être prêté serment

Est-ce possible d'aimer autant ?
Telle est la question qui me prend...

J'ose à peine me l'avouer
Oui, je t'aime pour l'éternité
Sans toi que deviendrais-je ?
Ensemble, nous resterons indemnes !

Auteur : Texane d'amour

Naviguer à bord du Miracle
Imaginer un autre monde
Cap sur les caraïbes
Ohé moussaillon !
Love Island nous attend
A l'abordage captain !
Sortons nos armes de charmes

José et Nico sont arrivés !
Ohhh moussaillon prends garde !
Super Nico
Et José le pirate s'emparent de toutes les princesses de cette île enchanteresque

Auteur : Texane d'amour

Notre amitié conjugué à l'infini
Intemporelle elle restera
Comique sont nos souvenirs, nos moments...
Orageux sont nos coups de gueule mais
L'amitié elle, l'emporte toujours
Amitié d'hier et d'aujourd'hui à
Sens unique, à double sens à nous deux

Electrique, caustique, musique
Tout nous lient

José c'est...
Osé et Nicolas c'est
Super Nico
Et nous deux, c'est tout feu tout bleu

Auteur : Mélodie

Nicolas est-il pour Jeanne ou pour Hélène, le débat est éternel.
Imaginer déterminer, qui, de Johanna ou de Béné, prendra le cœur de José,
Constitue également un pari très risqué.
On pourrait cependant tous nous réconcilier,
Laisser de côté les querelles et parvenir enfin à trancher,
A condition d’estimer que Nicolas est pour José.
Sayana l’a proposé, pourquoi ne pas les adopter ?

Joies, peines, rires et tracas, ils ont tout partagé,
Offrant mille et une preuves de leur constante fidélité.
Sincère amitié que les années n’ont cessé de renforcer,
Espérons pour Sayana, que soit bientôt franchi le pas, qui sépare encore José de Nicolas !

Auteur : Texane d'amour

Naviguer sur les flots d'une
Ile qu'on appelle Love Island
C'était le kif avec toute notre bande
Oé oé matelot José! Prenons le
Large et cap sur les caraïbes!
Ah c'était la belle époque...
Souvenirs et plaisirs...

Et te souviens-tu des belle sirènes de l'île? Avec
Toi et moi elles mordaient à l'hameçon

J'en ai pêché des jolies dorades et jamais de thons
Oé oé matelot Nico! Fais pas la tronche! Tu
Sais toi aussi t'es un tombeur
Et puis tu sais y'a pas qu'Hélène et Jeanne, t'as aussi tes chances avec moi

Auteur : sof-cooper

Ne jamais nous juger
Inimaginable notre vie sans toi
Comme un grand frère tu nous protèges
Original mes sentiments pour toi
L’amour met tomber dessus par hasard
Aucun autre que toi ne fait battre mon cœur
Secret mon amour pour toi restera car jamais je n’oserai te dire que moi, José, ton frère je t’aime plus que tout.

Auteur : Sev

Ne t’ai-je jamais déclaré mes sentiments ?
Ici, ailleurs, je te suivrai éternellement !
Comme le rire aux larmes, la nuit au jour
Où que je sois, j’ai besoin de ton amour.
Le destin nous avait séparés, pourtant
Ah ! quel heureux hasard, désormais,
Sur l’île de l’amour, nous nous sommes retrouvés.

Je construis, dans mon cœur, un avenir à deux,
Oserais-je te l’avouer, peut-être, un jour ?
Si notre bonne étoile faisait épanouir cet amour,
En ce monde, crois-moi, je serais le plus heureux.